Quemener est de retour en France !

Né à Paris, c’est pourtant en Bretagne et plus particulièrement à Rennes que Ronan se développe en tant que jeune portier. Très vite, son potentiel est repéré et il signe dans le meilleur centre de formation en France, les Dragons de Rouen, pour finir son hockey mineur. Après une première saison avec les U22 Élite et quelques matchs de Division 2 avec le Havre, il découvre l’élite Française à tout juste 17 ans avec le RHE au cours d’une saison qui le verra sacré champion de France et vainqueur de la Coupe de la Ligue ! La saison suivante, il se fait une réputation en junior, toujours avec les Rouennais, en réalisant une belle saison couronnée d’un titre de Champion de France U22 Élite !

À seulement 21 ans, il se voit offrir un poste de gardien devant le filet des Rapaces de Gap pour la saison 2009-2010 sous les ordres d’André Svitac, son ancien entraîneur à Rouen ! En 2 ans dans la capitale douce, Ronan sera consécutivement récipiendaire du Trophée Jean-Pierre Graff (récompensant le meilleur espoir du championnat) puis le Trophée Jean Ferrand (récompensant le meilleur gardien de l’élite) ! Des distinctions qui attisent forcément les convoitises des gros clubs. Logiquement, Quemener s’engage avec le voisin Grenoblois pour disputer la saison 2011-2012 avec les Brûleurs de Loups. Bien que cette saison soit l’une des rares où il ne remportera rien, perdant petit à petit sa place au profit de Sébastien Raibon. Il aura tout de même la chance de défendre pour la première fois de sa jeune carrière les couleurs de la France ! Une équipe nationale qui n’a depuis plus jamais quitté !

En 2012-2013, Ronan décide de rester dans les Alpes et s’engage avec les Diables Rouges de Briançon. Une équipe joueuse, dirigée par le magicien Luciano Basile qui fait des miracles ! Dès sa première saison là-bas, il remporte la Coupe de France pour la première fois en étant sacré meilleur joueur de la Finale. Une saison encourageante qui le pousse à rempiler. L’avenir lui aura donné raison puisqu’il réalise une incroyable saison 2013-2014 avec les Briançonnais débouchant sur un titre de Champion de France en terminant meilleur gardien du championnat (aussi bien en termes de pourcentage d’arrêts qu’en moyenne de buts concédés par match) ! Il s’offre même le luxe d’être élu MVP des playoffs cette même saison !

La boucle est bouclée et Ronan décide de s’exporter pour parfaire son développement en Europe. Dans un premier temps, c’est en Mestis (2e échelon Finlandais) qu’il signe, avec le Jukurit de Mikkeli. L’adaptation s’est déroulé sans encombre pour le portier tricolore qui continue sur la lancée de sa saison passée et termine Champion de Mestis en étant le meilleur gardien du championnat (là encore, aussi bien niveau pourcentage d’arrêts que moyenne de buts concédés), égalant le record de blanchissages du club en une saison (9) ! Pourtant il n’est seulement élu que dans la 2e équipe All-Star de Mestis ! Autre pays Scandinave pour lui la saison suivante en signant en Suède, à Asplöven pour jouer en Allsvenskan (2e échelon Suédois). Une saison malgré tout correcte pour Quemener, mais somme toute en deçà des attentes et des espérances.

La saison passée, c’est donc vers le Danemark qu’il se tourne pour compléter son road-trip Scandinave avec les Pirates d’Alborg. Après un début de saison tonitruant (élu joueur du mois en Septembre et Octobre), Ronan reprend confiance et continue d’afficher de très jolies statistiques mais il ne gagnera rien cette saison malgré avoir terminé en tête du championnat. Contacté cet été par le club de Dornbirn où évoluait jusqu’alors un autre portier international tricolore qui porte désormais les couleurs des Ducs d’Angers (Florian Hardy), il cède aux sirènes et part tenter sa chance en EBEL (championnat élite composé d’équipes Autrichiennes, Hongroises, Italiennes et Croates). Mais l’équipe de Dornibrn peine un peu en ce début de saison et c’est Quemener qui en aura fait les frais il y a un peu moins de 3 semaines, malgré des statistiques plus qu’honnête !

Après la blessure de Clément Fouquerel (indisponible 6 à 8 semaines au minimum), il fallait au moins un nom comme Quemener pour dignement prendre la suite devant la cage Girondine ! L’opportunité d’avoir un tel joueur sur le marché au même moment était infime mais ce sont les Boxers qui en profitent ! C’est donc un très gros coup de la part du club qui réussit à enrôler un des tous meilleurs gardiens Français du moment pour cette fin de saison ! Le nouveau numéro 33 est déjà en France et devrait être prêt pour les premières rencontres après la trêve internationale !

Bienvenue à Bordeaux Ronan, les partisans ont tous déjà hâte de te découvrir à la Patinoire Mériadeck !

RÉSUMÉ DE SON PALMARÈS

  • Champion de France avec les Dragons de Rouen en 2007-2008 et avec les Diables Rouges de Briançon en 2013-2014
  • Champion de Mestis (2e échelon Finlandais) avec le Jukurit de Mikkeli en 2014-2015
  • Vainqueur de la Coupe de France avec les Diables Rouges de Briançon en 2012-2013
  • Vainqueur de la Coupe de la Ligue avec les Dragons de Rouen en 2007-2008
  • Champion de France U22 Élite avec les Dragons de Rouen en 2008-2009
  • Récipiendaire du Trophée Jean-Pierre Graff en 2009-2010
  • Récipiendaire du Trophée Jean Ferrand en 2010-2011
  • Meilleur gardien de Mestis en 2014-2015
  • Meilleur gardien de Saxoprint Ligue Magnus en 2013-2014
  • Élu MVP des playoffs de Saxoprint Ligue Magnus en 2013-2014
  • Élu dans la 2e équipe All-Star de Mestis en 2014-2015

Voir sa fiche sur Elite Prospects