Les Boxers de Bordeaux mordent encore

publié le 25.03.16 | écrit par Julien Plazanet | Sud Ouest

Vainqueurs en prolongation à Lyon (2-1), les Bordelais ont joué à fond leur rôle d’arbitre pour le maintien.

 Nicolas Besch. © archives T. D.

Ils l'ont dit, ils l'ont fait : si leur maintien est acquis, les Boxers ont joué à fond leur rôle d'arbitre. En s'imposant à Lyon, hier après un marathon indécis, ils laissent les Lions, qui disputeront leur « finale » face à Morzine samedi, sous la menace. Ceux-ci, qui auraient assuré (au moins) le barrage en cas de succès, ont pourtant démarré fort, obligeant Sebastian Ylönen à se mettre rapidement au travail avec trois arrêts décisifs dans les deux premières minutes. Le pressing du LHC est constant, mais cette domination est stérile. Et contre le cours du jeu, Julien Desrosiers se joue de la défense rhodanienne pour ouvrir le score d'un tir dans un angle improbable sur la première occasion nette des Girondins (13e, 0-1). On retiendra surtout du premier tiers de ce duel une bagarre (15') qui aura eu le mérite de mettre un peu de piment sachant que Lyon ne se montre pour autant pas réaliste, même en power play.

Dusseau, un symbole

Faute d'intensité, Bordeaux se laisse endormir et si Ylönen reste toujours aussi impérial, les occasions nettes se succèdent jusqu'à l'égalisation logique de Conor O'Donnell d'un tir en pleine lucarne (27e, 1-1). Du rythme, voilà au moins ce que la réduction du score a le mérite d'apporter. Lions et Boxers se rendent alors coups pour coups - dans tous les sens du terme - mais ce sont toujours les gardiens qui s'illustrent. Les rebonds sont en faveur des Boxers mais que ça ne permet pour autant pas d'ouvrir une brèche alors que le volume retombe. Ce manque d'agressivité se traduit par l'échec du Lyonnais O'Donnell face à la cage (50e).

Les défenses se montrent à leur avantage et la prolongation tant redoutée arrive avec pléthore d'occasions jusqu'au but décisif de Kévin Dusseau, fils de l'ancien coach lyonnais, en force (60e, 1-2). Les Boxers se rendront maintenant à Dijon pour conclure la saison et donner un coup de pouce à… Lyon en cas de succès.