Bordeaux mate Anglet et se rapproche de la Magnus

publié le 01.04.15 | écrit par Arnaud Carré | France Bleu Gironde

Un match intense, une victoire méritée (7-4). Les Boxers de Bordeaux mènent désormais 2-1 face aux Hormadi d'Anglet dans la finale d'accession à la ligue Magnus.

Il reste une marche à franchir aux Boxers pour atteindre la Ligue Magnus.  © C.Nini


Quelques 3.250 personnes étaient présentes pour ce match, guichets fermés. Une rencontre qui montre au combien cette finale est serrée. Anglet qui n'a pas démérité, les basques ont montré quelques signes de fatigue notamment dans le deuxième tiers-temps. Les Boxers, emmenés par un public de folie, se sont complétement libérés. Oubliée la défaite cuisante à domicile de samedi dernier, place à un jeu bien organisé et 7 buts marqués contre 4 pour les basques.

Des combinaisons efficaces

Un trio de choc : ils ont brillé sur la glace, trois points chacun. Le trio Desrosiers, Decock et Fournier. Karl Fournier a fini homme du match. L'attaquant canadien, satisfait de la performance de ses co-équipiers, compte bien tout faire pour produire le même jeu à Anglet ce mercredi soir.

 

" On y croit, on y croit ! La Ligue Magnus est à portée de main "

— François Paquin, capitaine des Boxers

Autre bonne combinaison : Rambelo, Mariage, Lafrancesca qui ont fait un travail physique considérable. Gautier Lafrancesca qui marque son deuxième but cette saison, connait bien les joueurs d'Anglet car il a porté le maillot basque la saison dernière.

Un match 4 dès ce mercredi soir qui s'annonce serré

Si le score du match 3 semble donner tous les avantages aux Boxers, les Hormadi d'Anglet n'ont pas dit leur dernier mot. Ils vont probablement attendre les Bordelais de pied ferme chez eux. Ce sont eux qui ont ouvert le score lors de la troisième rencontre de la finale à la 8'41'' avec Mathieu André avant que les Boxers n'égalisent, ils étaient même revenus à 2-2 au retour des vestiaires dans le deuxième tiers-temps grâce à Alexander Olssen. Mais pas suffisant.

Les efforts physiques des Girondins ont creusé l'écart et les Angloys ont subi la fin de la rencontre. Mais pour leur entraîneur, plus aucune raison de penser à ce match, il faut maintenant "être dans le match 4 et gagner cette rencontre décisive."

" On a fait trop d'erreurs ! Ce n'est pas fini, on va répondre présent demain "

— Olivier Dimet, entraîneur d'Anglet